Les cellules, éléments de base de l'individus

Tout être vivant est constitué de cellules de milliards de cellules. De taille et de formes différentes selon leur fonction, les cellules de même type s'associent entre elles pour les tissus et les organes. Chaque cellules possède donc une spécialisation, et le travail de chacune d'entre elle aboutit à l'édification de l'organisme

 

Excepté les cellules nerveuse toutes les cellules se renouvellent régulièrement par division, leur durée de vie variant de quatre jours à quatre mois suivant les catégories cellulaires. Toujours protégées par une membrane qui les entoure entièrement, les cellules sont constituées d'une substance protéique très hydratée : Le cytoplasme. 

Le cytoplasme est parcouru par un ensemble de stuctures membranaires spécialisées, appelées organites, qui sont indispensables à la vie et au travail de la cellule. Comme autat de machines nécessaires au bon fonctionnement d'une usine. Au centre de la cellule, isolé du cytoplasme par une double enveloppe, siège le noyau. Le noyau de la cellule est le centre de commandement de l'usine. C'est là que sont donnés tous les ordres, les ordres de fabrication et de division. Le commandant en chef est l'ADN. C'est lui qui dirige l'ensemble des manoeuvres.

 

L'ADN

L'ADN (acid désoxyribonucléique) est une longue molécule formée de deux brins complémentaires disposés en hélices. Il est associé à des proteines qui vont l'aider à s'enrouler sur lui-même, formant ce qu'on appelle la fibre de chromatine. Présent dans chaque cellule, l'ADN joue un rôle essentiel dans le maintien de la vie :

=> Décodé, il est à l'origine de la synthèse des proteines, dont la présence est capitale pour le dévelloppement, la croissance et l'entretien de la cellule, donc de l'organisme tout entier.
=> Il est le gardien de l'hérédité grâce à la présence des gènes.
=> Il a pour particularité de se répliquer identique à lui-même, de se dédoubler en quelque sorte. Il assure ainsi toute nouvelle cellule issue du processus de division, le maintien et la transmission des caractères héréditaires.

 

  • Les gènes
Les caractères héréditaire sont déterminés par les gènes. Or un gènes est tout simplement une portion d'ADN, une certaine séquence, qui contient l'information nécessaire pour coder, sous forme de message chimique, la synthèse d'un produit.
L'ensemble des synthèse réalisées au sein d'une cellules spécialisées, sous les ordres conjoints de plusieurs gènes détermine finalement les caractères visibles. Par exemple, plus d'une vingtaine de gène travaille ensemble, au même moment, pour déterminer la couleur des yeux de votre enfant.

 

 

  • Les chromosomes
Au cours de la division cellulaire - moment particulier du cycle de la vie de la cellule- le long filament d'ADN et de proteines que constitue la fibre de chromatine va s'enrouler de nombreuse fois sur lui même . Ainsi raccourcie et épaissie, cette structure porte le nouveau nom de chromosome.
Chaque noyau de cellulaire de la dizaine de milliards de cellules constituant un organisme humain possède 46 filaments de chromatine, soit 46 chromosomes associés par paires. Des 23 paires de chromosome présentes dans chaque cellule, aucune n'est semblable à l'autre. De plus, 22 paires sont communes aux deux sexe, alors qu'une paire est propre à l'homme ou à la femme  : c'est la paire de chromosome sexuels.

Chez la femme, la paire de chromosomes sexuels comprend deux grands chromosomes, appelés chromosomes . Chez l'homme, cette paire comprend un chromosome X et un autre, beaucoup plus petit, qui a pour noms chromosome Y.
Chacun de ces chromosomes porte, dans chaque cellule, toujours au même endroit, la même séquence biochimique, c'est-à-dire le même gènes capable de coder et donc de déterminer un caractère précis. Pour les 46 chromosomes, cela représente des milliards de gènes différents ; un très grand nombre d'entre eux ne sera jamais utilisé.

DES CELLULES EXTRAORDINAIRES : L'OVOCYTE ET LE SPERMATOZOÏDE


De tout l'organisme, seuls les gamètes, ou cellule sexuelles, c'est-à-dire les ovocytes et les spermatozoïdes, sont à 23 chromosomes.
Parmi les 23 chromosomes de chacune de ces cellules, il y a 22 chromosomes plus un chromosome sexuel, ce qui donne une seule sorte d'ovocyte et deux sorte de spermatozoïdes.
L'oeuf né de la rencontre de l'ovocyte de la mère et du spermatozoïde du père sera de nouveau à 46 chromosomes avec en héritage, les gènes portés par les 23 chromosomes du père et ceux portés par les 23 chromosomes de la mère


  • L'ovocyte

L'ovocyte constitue la cellule la plus volumineuse de l'organisme humain : avec ses 150 millièmes de millimètre de diamètre, il est environ dix fois plus gros que n'importe quelle autre cellule de l'individu.
Issu de l'ovaire, l'ovocyte y est stocké sous une forme immature. Il est à noter que dans le langage courant, le terme "ovule" est employé pour désigner la cellule sexuelle féminine.
Selon son acception scientifique le nom "ovule" ne devrait donc être donné qu'à l'ovocyte venant tout juste d'être fécondé. C'est au moment où un spermatozoïde commence à pénétrer dans l'ovocyte que ce dernier achève sa maturation et devient un ovule. Le stade ovule est très transitoire, puisque rapidement il y a fusion de son noyau avec celui du spermatozoïde.


  • Le spermatozoïde
Indispensable à la fécondation de l'ovocyte, la cellule sexuelle masculine, ou spermatozoïde, est la plus petite cellule humaine.
Les spermatozoïdes, sont produits par les testicules, les glandes sexuelles masculines, en même temps que l'hormone mâle : La testostérone. Contrairement à la femme qui naît avec l'ensemble de sa réserve d'ovocytes, l'homme commence seulement à fabriquer des spermatozoïdes à l'âge de la puberté. Une production qui sera continue tout au long de son existence. 
Les spermatozoïdes prennent naissance à partir des cellules qui tapissent les tubes séminifères-de très long tube filamenteux situés dans les testicules et embobinées les uns sur les autres. Ces cellules tout d'abord immatures vont subir une série de transformations successives qui vont aboutir à la cellule mobile que constitue le spermatozoïde. Les spermatozoïdes vont s'échapper dans la lumière du tu séminifère et passer dans l'épididyme-Un tube contourné qui recouvre le testicule. Stockés là, ils vont achever leur maturation avant de se masser dans les vésicules séminales, deux petites poches situées de part et d'autre de la prostate. Lors d'un rapport sexuel, ils seront éjecter dilués dans un liquide sécrété par les vésicules séminale et la prostate le tout formant le sperme.

Déposés dans le vagin, les spermatozoïdes peuvent vivre de deux à quatre jours dans les trompes où ils sont montés et attendre éventuellement l'émission de l'ovocyte pour le féconder. Non évacués, ils survivent chez l'homme une trentaine de jours avant de mourir et d'être remplacés par d'autres.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×